Diversidées / Le BLOG / Les préjugés interfèrent dans l’avenir des jeunes

Les préjugés interfèrent dans l’avenir des jeunes

L’Admission Post Bac commence le 20 janvier 2017. Un moment important pour les futurs bacheliers pour leur avenir professionnel. Selon le rapport de novembre 2016 du Défenseur des droits, les préjugés poussent parfois les élèves de milieux populaires vers des filières non adaptées à leur potentiel. A niveau scolaire égal, les professeurs tendent à orienter les élèves en fonction de leur milieu social. C’est-à-dire que les élèves de milieu favorisé seront plus facilement orientés vers une seconde générale et les élèves de milieu défavorisé en seconde professionnelle.

Un manque de conseillers d’orientation psychologues

Ces déterminismes sont dû à l’organisation de l’orientation scolaire en France. Certains centres d’information et d’orientation ferment et les conseillers d’orientation psychologues sont débordés. Ainsi, les élèves d’origine modestes, qui ne peuvent se tourner vers leur entourage, se reposent sur leurs professeurs. Cependant, ces derniers ne sont pas formés à ces questions et fondent leurs conseils sur leur propre expérience et leurs préjugés.

Une autocensure de la part des élèves

En outre, certaines barrières se trouvent dans la tête des élèves et de leurs familles. Nombre de jeunes demandent d’être orienté vers des filières courtes malgré leur potentiel pour des filières longues. Cette autocensure est due à un manque d’information sur les filières et à une absence de modèle dans leur entourage.

Pour lire d’autres actus, rendez-vous sur : http://www.diversidees.com/blog